Apprendre l’anglais

Dossier paru dans Les Plumes de LAIA n° 23, décembre 2013

En préparant ce numéro des Plumes de LAIA, nous souhaitions vous offrir un dossier sur l’enseignement des langues étrangères. Cependant, force est de constater que l’anglais, bien que non obligatoire, est la langue étrangère la plus fréquemment enseignée et apprise en France, comme nous l’ont rappelé les témoignages reçus. Aussi, ce dossier a été recentré sur l’enseignement de la langue anglaise. Nous pensons néanmoins que nombre d’idées exposées dans les pages suivantes peuvent être transposées à l’enseignement d’autres langues étrangères, et certaines des références que vous trouverez à la fin du dossier concernent plusieurs langues. Mais auparavant, ce dossier vous permettra d’appréhender l’importance que peut revêtir l’apprentissage d’une langue, au-delà de l’obligation d’un niveau d’instruction minimum. Si, au quotidien, peu d’entre nous ont l’occasion de communiquer avec des étrangers qui ne parlent pas notre langue, connaître une langue étrangère participe à notre ouverture d’esprit, tant culturelle que sociale, et cet apprentissage peut commencer dès le plus jeune âge. Bien sûr, tout le monde s’accorde pour dire que l’apprentissage en immersion complète, lors d’un séjour à l’étranger, est la meilleure manière d’apprendre une langue. Mais il existe bien d’autres façons d’enseigner une langue : vous découvrirez au fil des pages des apprentissages au travers de jeux et de chansons, des enseignements plus formels avec des méthodes classiques ou bien des cours en ligne, des simulations d’immersion au quotidien avec livres et enregistrements… Autant d’idées inspirantes pour enrichir notre instruction en famille.


Découvrir les langues étrangères au quotidien

Passionnée par les langues étrangères, Katy propose des ateliers d’éveil aux langues, des ateliers linguistiques ludiques pour les enfants et des cours d’espagnol et de français langue étrangère aux enfants et aux adultes. En s’appuyant sur son expérience familiale, elle nous explique comment et pourquoi sensibiliser les enfants aux langues étrangères dès leur plus jeune âge.
Sensibiliser dès le plus jeune âge […], Découvrir la diversité linguistique et culturelle […]

Apprentissage précoce informel de l’anglais
Christine nous raconte comment son fils, aujourd’hui adulte, a été sensibilisé à la langue anglaise dès son plus jeune âge.

S’initier à l’anglais avec une méthode progressive
Pour commencer l’enseignement de l’anglais, Françoise a opté pour une méthode utilisant un manuel, un support audio et un cahier d’exercices. Satisfaite de cette méthode, elle nous la décrit.

Pour pratiquer les langues, pensons aux correspondants !
Il n’est pas toujours possible d’instaurer un language exchange physique, pour autant, nous ne sommes pas à court de ressources !

De l’informel vers le formel
Chez Karine, l’apprentissage de l’anglais par le jeu est de mise : elle nous explique comment elle parvient à partager son engouement pour la grammaire tout en restant dans un apprentissage bien vivant. Une de ses filles a ainsi souhaité approfondir ses connaissances de manière plus formelle.
Les jeux de société […], Internet […], Vers plus de formel […], Séjourner à l’étranger […]

Apprendre l’anglais en jouant
Claudia partage avec nous quelques idées de jeux mises au point par sa baby-sitter américaine.

Séjour en immersion
Brigitte a gardé de mauvais souvenirs de son apprentissage scolaire de l’anglais. Pour sa fille, elle a souhaité un apprentissage en immersion.
Une expérience scolaire peu probante […], Un voyage en Angleterre […]

Cours de conversation en ligne
La fille de Christine, 12 ans, suit des cours d’anglais sur Internet. Enchantée par ces séances de conversation en ligne, Christine nous décrit ce programme.

Le multilinguisme en famille
Les enfants de Laurence ont quotidiennement l’occasion d’entendre plusieurs langues. Elle nous raconte leur rapport aux langues étrangères et partage avec nous les livres qu’elle aime leur lire en anglais.
Plusieurs langues au quotidien […], Lire en anglais […]

L’apprentissage conversationnel en voyage
La famille de Marilyne est partie au Québec pendant dix-huit mois. Là-bas, ses enfants de 6, 7 et 9 ans ont rencontré l’anglais sans préparation et ont réagi à cette exposition, chacun à sa façon.
Une vision théorique de l’apprentissage linguistique […], L’expérience personnelle appliquée à l’instruction en famille […], L’expérience de l’immersion […], Retour sur expérience […]

 

Langues vivantes étrangères en IEF
Le socle commun des connaissances et compétences (2009-2015) prévoit que chaque enfant vivant en France apprenne une langue vivante étrangère. L’obligation concerne l’apprentissage d’une langue étrangère, une deuxième langue étant facultative.
Le choix de la langue est libre et, bien que très fréquemment choisi, l’anglais n’est pas obligatoire.
Le début de l’apprentissage de la langue vivante étrangère peut commencer à tout moment de la période d’instruction obligatoire. Non seulement l’article D131-12 du code de l’éducation garantit la liberté de progression des familles, mais l’annexe à l’article D122-1, texte officiel du socle commun, précise que l’étude de la langue vivante peut commencer soit au niveau primaire, soit au niveau secondaire.
Le niveau requis à l’âge de 16 ans est le niveau A2 : il s’agit d’un niveau de connaissances et compétences fixé par le Conseil de l’Europe qui définit un «utilisateur élémentaire intermédiaire » (également appelé « niveau de survie »). Que ce soit à l’oral ou à l’écrit, le jeune doit être capable, à 16 ans, de comprendre des phrases simples liées à l’environnement quotidien et de s’exprimer au cours d’une discussion simple, courte et à débit lent.

Les langues étrangères sur Pinterest

Taggé .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.