Passer des examens

 
Dossier paru dans Les Plumes de LAIA n°16, décembre 2010

Passer un diplôme national sans aller à l’école, c’est possible ! Au moment de se présenter au diplôme national du brevet (DNB) ou au baccalauréat, les possibilités sont nombreuses pour les jeunes instruits à domicile : passage en candidat individuel, retour au lycée ou au collège l’année de l’examen ou pour le repasser, passage des épreuves anticipées du baccalauréat en candidat libre puis scolarisation pour passer les épreuves terminales, etc. Avec le recul, nous constatons qu’il est tout à fait possible, en France, d’obtenir de bons résultats aux examens en ayant été instruit à domicile tout ou partie de son cursus scolaire. Nombreux sont les jeunes qui ont été admis au DNB ainsi qu’au baccalauréat – parfois avec mention – et certains d’entre eux accèdent ensuite à des études supérieures. Toutefois, l’échec à ces examens ne remet pas en question la qualité des années d’instruction en famille. En outre, ces examens ne conditionnent pas l’insertion socio-professionnelle et il peut être envisagé de se passer de tels diplômes. Dans ce dossier des Plumes, vous trouverez des témoignages et des informations pratiques pour s’inscrire et se préparer aux examens.

 

Trois parcours différents
Sur trois fils instruits en famille depuis leur plus jeune âge, deux ont obtenu leur diplôme national du brevet : le troisième, rétif au scolaire, ne l’a pas eu et ne le repassera pas. […] nous avons décidé d’un nouveau cursus de formation et d’abandonner l’idée de le mener jusqu’au baccalauréat […] Voilà trois fils, trois expériences et trois parcours différents face aux examens.

Ecole et IEF : un mélange réussi
Dans la famille de Vysile, il y a eu alternance d’instruction en famille et d’école : le diplôme national du brevet a été passé en candidat individuel, tandis que, pour le baccalauréat, le choix s’oriente vers une préparation au lycée. Vysile nous fait part de son expérience et témoigne que la réussite à un examen national renforce la confiance des parents quant au choix de l’instruction en famille.

Prendre le temps de passer le baccalauréat
Valérie est mère de sept enfants dont les deux aînés, âgés aujourd’hui de 17 et 19 ans, ont passé le brevet et le baccalauréat option S. Avec le reste de la fratrie, ils ont décidé de ne pas passer de nouveau par le brevet et d’étaler, en fonction des enfants, le passage des épreuves du baccalauréat.

Le baccalauréat français d’Anne
Pour les épreuves du baccalauréat de français, Anne, avec l’aide de sa mère, ne s’est appuyée sur aucun cours pour préparer sa liste de textes à présenter. Indigestion de lecture et d’analyse ont été au programme de l’année passée pour un résultat dont elles sont très satisfaites.

Les mystères des épreuves anticipées de français
Voilà décodées pour vous les épreuves orale et écrite de français que les lycéens redoutent tant en classe de première.

L’épreuve d’EPS de Lucie
Un entraînement rigoureux pour Lucie, accompagnée de sa mère, et c’est un succès pour cette épreuve de sport du baccalauréat.

Des informations pratiques
Inscription aux examens de l’Education nationale
Le diplôme national du brevet
Les trois diplômes de baccalauréat
Les épreuves du baccalauréat
Les épreuves d’éducation physique et sportive
Les trois mentions

Taggé , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.