Réussir sans le bac

Dossier paru dans Les Plumes n° 29

Et si le baccalauréat n’était pas la clé de la réussite ? Et s’il était un diplôme parmi tant d’autres ? Et si, pour réussir dans la vie, l’important était surtout d’avoir un projet et de la motivation ? Depuis une trentaine d’années, on ne jure que par le baccalauréat, au point d’en oublier parfois qu’il existe d’autres chemins qui mènent à la vie active. On pensera tout d’abord aux formations professionnelles. Contrairement à une idée reçue, ce dossier nous montre que la formation professionnelle peut être un véritable choix plein de promesses, loin du cliché de la voie de garage. On découvrira également, au fil des pages, qu’il est possible d’embrasser une carrière paramédicale ou d’accéder aux études supérieures sans le baccalauréat. Il existe, en effet, une multitude de diplômes, brevets et certifications pour répondre aux aspirations des non-bacheliers. Les nombreux témoignages de ce dossier mettent en évidence que ce qui importe, ce n’est pas d’avoir le baccalauréat, ni même d’avoir un diplôme ; ce qui importe pour mener sa vie et s’épanouir, c’est de se connaître, d’avoir un projet et de savoir saisir les opportunités lorsqu’elles se présentent.


Bac ou pas bac ?

Les années passent, bien plus rapidement qu’on ne l’imagine et un matin, on réalise tout à coup que notre enfant est déjà un jeune garçon ou une jeune fille. La question de l’orientation se pose alors et avec elle la fatale question : bac ou pas bac ?
Accéder aux études supérieures […], Choisir librement sa voie et son diplôme […], En finir avec le mythe du baccalauréat […], Des études supérieures accessibles sans le baccalauréat […], Des formations qualifiantes sans le baccalauréat […], La baccalauréat : un choix plutôt qu’un chemin tracé […]

Une passion pour les bébés
Déscolarisée dès le CP, la fille de Christelle a progressé vers sa vocation, en marge de l’école, jusqu’à pouvoir intégrer une formation pour devenir auxiliaire de puériculture. Christelle nous raconte le parcours de sa fille.
Des stages pour acquérir une premier expérience […], Préparation aux concours […], Un résultat au-delà de toute attente […]

Contourner le baccalauréat
Catherine nous décrit le cursus individualisé de ses trois enfants, qu’ils soient scolarisés ou non. Faisant fi des habitudes scolaires en matière d’orientation, elle a élaboré pour chacun d’eux un parcours personnalisé en fonction de ses goûts et de ses aptitudes.
Comme un poisson dans l’eau […], De fil en aiguille […], Se hisser au sommet […]

La formation pour adulte
Après un parcours sans école, la fille de D. a suivi une formation en Maison familiale rurale afin de pouvoir travailler dans le domaine équestre.
Naissance d’un intérêt […], Vers l’autonomie […]

La capacité en droit
Ayant perdu tout intérêt pour le baccalauréat lors de la préparation de l’épreuve de français, la fille de Christelle s’est lancée dans une capacité en droit. Cette formation exigeante est très différente du baccalauréat. Une fois ce diplôme en poche, la fille de Christelle a pu intégrer un IUT, puis une école de formation d’assistante sociale.
Informations pratiques […], Préparer la capacité en droit à distance […], Les examens […], L’après-capacité en droit […]

Vivre de sa passion d’enfant
Nef nous raconte le parcours de son fils jamais scolarisé : après une première expérience professionnelle et un bref passage dans une école d’informatique, il a saisi l’opportunité de conjuguer plaisir et travail.
Une école d’informatique […], Concilier jeu et emploi […]

Accéder aux concours de la fonction publique
Après un parcours scolaire classique, Pascale a étudié aux Beaux-Arts pendant plusieurs années avant de décider de se réorienter vers la fonction publique. N’étant pas titulaire du baccalauréat, elle a choisi de s’ouvrir la porte des concours en préparant un DAEU par correspondance.
[…]

Intégrer une école d’art
Pour pouvoir intégrer l’école d’art qu’elle souhaitait, Marie-Laure s’est tournée vers le DAEU littéraire avec préparation en université.
[…]

S’épanouir sans diplôme, c’est possible !
Âgée de 25 ans, Manon nous raconte son parcours et partage sa réflexion sur l’intérêt tout relatif des diplômes en l’absence de projet professionnel.
Le monde du travail […], Réflexions […]

Des encadrés pour en savoir plus et aller plus loin
Les niveaux de diplômes
Le secteur paramédical
Le CAP
Le brevet de technicien supérieur
Valoriser ses compétences en langues étrangères
La capacité en droit
Le DAEU
Valoriser les compétences acquises par l’expérience
L’engagement associatif

Taggé , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.